Les vidéos du CVUH.

Le site du CVUH propose une nouvelle rubrique. Sous forme de courtes vidéos nous  mettons en ligne des entretiens sur des sujets relatifs aux usages de l'histoire, aux enjeux de la discipline et au travail de l'historien. Aurore Chery, membre de l'association, réalise et monte ces courts entretiens.




La première vidéo est consacrée aux enjeux de l'histoire scolaire. Laurence De Cock, ancienne présidente et membre du CVUH, enseignante en lycée à Nanterre et co-auteur de La fabrique scolaire de l'Histoire en présente un historique récent. L'entretien est réalisé par Aurore Chery, également membre du CVUH.







En 2013, Nelcya Delanoë, membre du CVUH publie D'une petite rafle provençale. Questionnée par Aurore Chery, elle y relate son enquête à Villeneuve-les Avignon pour éclaircir les circonstances de de la rafle d'août 1942 dont elle découvre l'existence par la lecture d'un poème d'Aragon. Vous pouvez la suivre dans son atelier d'historienne en visionnant cette deuxième vidéo.





Michèle Riot-Sarcey a participé activement à la fondation du CVUH. Elle fut une des 1ères à introduire le concept de genre dans les sciences humaines et sociales en France en traduisant notamment des articles importants de l'américaine Joan W. Scott sur la question.

Le travail sur le genre complète et croise ses autres terrains de recherches sur l'histoire intellectuelle du politique, les utopies, ou les pouvoirs  au XIX siècle.

Elle participe également aux travaux de la Fédération de Recherche sur le Genre (RING) dont les travaux visent à la reconnaissance du caractère sexué de l'organisation des sociétés humaines et la prise en compte de la construction sociale et symbolique des catégories de sexes et des rapports entre les sexes.

Dans cette nouvelle vidéo elle revient sur l'importance du genre dans le développement d'une analyse critique de la société et sur les enjeux sociaux, politiques et intellectuels de l'enseignement de cette catégorie d'analyse.



Jean-Pierre Chrétien est un compagnon de longue date du CVUH. Il a notamment participé à la dernière journée d'étude de l'association consacrée aux Usages socio-politiques de la catégorie de génocide

Ancien directeur de recherches sur l'Afrique au CNRS, ses recherches, travaux et publications sur le Rwanda font autorité. Nous avons souhaité l'interroger sur les mémoires du génocide à l'heure  où historiens, témoins, victimes et bourreaux sont pris entre le feu de la justice, des commémorations et de la libération de la parole des témoins. Une mémoire vive, douloureuse, lourde d'enjeux sur laquelle J-P Chrétien revient dans cette nouvelle vidéo du CVUH.



La Grande Famine qui touche L'Irlande à partir de 1846 est un évènement majeur de l'histoire de l'île ne serait-ce qu'en raison de son bilan démographique. 

Elle est devenue, dans un pays sensible aux questions mémorielles, un enjeu de mémoire majeur et de controverses historiographiques. Entre une mémoire officielle qui en fait un épisode incontournable du roman national,  le développement d'une thèse génocidaire qui séduit les diasporas, et des mémoires souterraines plus difficilement saisissables, le sujet est réellement complexe. Il transcende les territoires, les temporalités, et mobilise sans cesse de nouvelles sources.

Spécialiste de l'histoire de l'Irlande au XIXème siècle, Laurent Colantonio,  président du CVUH,  propose, dans cette nouvelle vidéo, une mise au point sur cette question vive majeure. 



Dans cette nouvelle vidéo du CVUH, Daniel Roche, professeur au collège de France, dixhuitièmiste spécialiste de l'histoire culturelle, fait devant Aurore Chery un état des lieux du métier  d'historien.


Soumis aux sollicitations sociales, publiques et institutionnelles, l'historien s'interroge également sur l'avenir de la profession et particulièrement sur son attractivité et revient sur des tentatives récentes d'instrumentalisation.






L'histoire de l'Afrique est aussi notre histoire. Dans cette nouvelle vidéo du CVUHCatherine Coquery-Vidrovitch, historienne de l'Afrique, auteure du volume consacré aux Enjeux politiques de l'histoire coloniale dans notre collection Passé-Présent, rappelle comment les historiens du supérieur ont peu à peu dirigé leurs regards et leurs recherches vers la partie sub-saharienne de ce continent. 



Elle revient également sur l'introduction dans les programmes de 2008 d'un thème consacrée à l'étude de l'Afrique médiévale en 5ème. L'occasion, par le biais de l'histoire enseignée, de rappeler les liens entre l'histoire de ce continent et celle de la France. 




Première partie d'une vidéo qui aura une suite, voici une rencontre entre deux historiennes aux itinéraires singuliers qui partagent pourtant beaucoup : des valeurs, des engagements, des ruptures dans leurs trajectoires respectives liées notamment à l'histoire du deuxième XXème siècle. Suzanne Citron et Marianne Debouzy évoquent successivement dans cette nouvelle vidéo du CVUH une partie de leurs parcours respectifs. Elles rappellent dans la seconde partie de cet entretien le rôle joué par la guerre d'indépendance algérienne dans leurs engagements d'historiennes.

 













Dans cette nouvelle vidéo du CVUH, Sandra Vacca évoque avec Aurore Chery les acteurs et les enjeux qui interviennent dans la création d'un musée de l'histoire de l'immigration en Allemagne. L'occasion de décentrer nos regards par rapports aux problématiques qui ont traversé l'ouverture et l'histoire du Musée de l'Histoire de l'Immigration  (ex.CNHI)





Aurore Chery a mené un entretien avec J. Douthwaite qui enseigne le français à l'université Notre Dame dans l'Indiana. Ses travaux portaient jusqu'alors sur la littérature du XVIII siècle, mais elle participe  désormais à un ouvrage éditorial collectif intitulé Teaching Representations of the French Revolution.


Elle présente ici enjeux d'enseignement, démarches, attentes de ce travail qui mobilise une trentaine d'auteurs. De part sa position et la discipline cet entretien est un invitation à décentrer nos regards quant à l'enseignement de cet objet d'histoire.

Pour cette nouvelle vidéo du CVUH Aurore Chery s'est entretenue avec l'historienne du XIXè siècle, Sylvie Aprile sur la question des réfugiés qui présente de fortes résonances avec l'actualité de ce début du XXIè siècle. Plus qu'un comparatif inscrit dans l'histoire longue (ressemblances /différences), Sylvie Aprile pose la question du vocabulaire, du regard porté sur les réfugiés et la question de leur accueil et les politiques migratoires qui en découlent. Le sujet étant vaste, l'entretien sera mis en ligne en plusieurs étapes, à la façon d'un feuilleton ce qui correspond assez au siècle dont Sylvie Aprile est spécialiste. 
La question des réfugiés méritait des investigations plus longues, Sylvie Aprile nous offre donc une trilogie filmée sur la question dont voici le deuxième volume.

Aucun commentaire: